Les critères de choix d’un monte escalier tournant

monte escalier tournant et droit

Aujourd’hui, un grand nombre de résidences présentent un escalier avec un ou plusieurs virages. Le style courbé représente donc le seul modèle escalier intérieur qui s’adapte à ces styles de maison. Pour ne pas se tromper dans le choix d’un monte escalier tournant, il est important d’effectuer le point sur quelques critères.

À chaque escalier son modèle d’escalier tournant

Contrairement à un escalier tournant et droit, un modèle courbé ne se choisit jamais au hasard. Il faut noter que ce modèle s’associe obligatoirement à un monte escalier tournant sur mesure, car les dimensions d’un escalier tournant varient souvent d’une maison à une autre. Il en est de même pour les escaliers spiraux et à étages. Avant de commander un modèle d’escalier ascenseur, il reste important de faire appel aux services d’un expert pour prendre les informations nécessaires à la conception de l’appareil. Une prise de valeur des marches demeure un passage obligé.

Comment choisir son modèle escalier intérieur ?

Le choix de cet équipement s’effectue en fonction de quelques critères de bases. Il faut d’abord tenir compte de la forme et de l’aspect de l’escalier. Votre exemplaire doit aussi répondre à vos besoins. Une machine pour un handicapé ne conviendra surement pas à une personne âgée. Le monte escalier que vous achèterez devra aussi être conforme à l’esthétique de vote maison. Vous pourriez opter pour des appareillages classiques ou de collections, en bois ou en aluminium. En moyenne, ce monte escalier électrique coûte entre 4000 et 10000 euros. Le prix varie surtout en fonction de la marque de l’appareil, du niveau de sécurité qu’il offre et de son confort.

Le choix des rails du monte escalier

Sur le marché, les clients peuvent opter pour un monte escalier courbe monorail ou birail.

En termes de durée, les montes avec une double voie sont plus solides, car leurs galets subissent moins de pressions par rapport à un mécanisme monorail.

 Pour ceux qui souhaitent garder de l’espace au niveau de leurs escaliers, les experts leur conseillent une installation à deux rails. Cette infrastructure est moins encombrante en sachant que sa section ne nécessite que de 42 mm de fente au maximum. Un simple rail lui aura besoin d’une zone de 90 mm.

Si les vibrations du fauteuil vous dérangent lors de l’utilisation d’un monte escalier tournant, optez pour le rail double. Avec la finesse de sa section, l’utilisateur restera totalement stable et bénéficiera d’un surplus de confort sur son siège.