Comment aborder un projet d’installation de monte escalier ?

Pour une personne avec une mobilité réduite ou pour un handicapé, il n’y a rien de plus intéressant qu’une maison dotée de monte escaliers. Heureusement, pas besoin d’un expert pour installer un escalier électrique comme il se doit. Pour réussir le défi, il suffit de suivre à la lettre ce guide d’installation.

Le choix des monte escaliers

Avant d’acheter un monte charge pour handicapé ou un monte escalier d’occasion, chercher dans un annuaire des installateurs de monte escalier ou demander l’avis d’un expert sont requis. Le technicien vous guidera sur le type d’appareil qui est conforme à vos besoins et à l’architecture de votre maison. Lors d’un achat, vous devez tenir compte de quelques détails comme l’altitude de marches de votre escalier ainsi que son coin d’inclinaison.

Procédé d’installation d’une rampe escalier intérieur

  • Un installateur de monte escalier doit procéder à la mise en place de l’appareillage en quelques étapes. Avant d’installer chaque pièce de l’appareil, il faut les disposer de manière à mettre d’un côté les chevilles et d’autres parts les vis. Il devra ensuite rassembler des éléments du rail puis les aligner. La fixation des voies peut débuter. Pour cela, il suffit d’utiliser les vis.
  • En général, les rails se posent sur les marches de l’escalier. Les professionnels qui ne veulent pas abimer les marches eux préfèrent les fixer sur le plafond ou dans le mur. Pour la pose d’un monte-escalier tournant, une patte de rail doit rester présent toutes les trois escales. Pour les montes escaliers droits, il faut en mettre toutes les quatre marches. Une fois les rails posés, elles peuvent recevoir le siège du monte escalier. Il faut par contre s’assurer que sa position est bien ajustée.
  • L’essai est important avant l’utilisation d’un monte charge pour handicapé. Une fois la mise en place du monte escalier électrique achevée, il peut commencer. Ce sera l’occasion de préciser des repères d’arrêts de la machine. L’ajustement de la vitesse doit aussi s’effectuer à cet instant.

La durée d’installation des montes escaliers

Le temps d’installation d’un monte escalier dépend avant tout de l’exemplaire choisit, mais en général, la procédure s’effectue en une journée pour un modèle tournant et une demi-journée pour les prototypes courbés. Si vous optez pour un monte-charge pour fauteuil roulant, l’intervention d’un expert est vivement conseillée. L’installateur monte escalier travaillera sur votre projet durant un à trois jours. La pose d’un mini-ascenseur lui prendra par contre quarante-huit heures au minimum. Sachez tout de même que lors de chaque installation du monte escalier, le respect des normes de sécurité reste obligatoire.