PMR : Comment choisir un fauteuil monte-escalier ?

Suite à un accident ou à une malformation, monter les marches d’un escalier se présente comme étant un grand obstacle. Pour y remédier, un aménagement doit avoir lieu dans une demeure pour faciliter le déplacement de l’handicapé. C’est la raison pour laquelle l’installation d’une monte-escalier peut s’avérer être utile.

Les PMR c’est quoi exactement ?

Les pmr sont des personnes à mobilité réduite. C’est un terme désignant les personnes qui souffrent d’un handicap. Il existe depuis quelques années une législation sur le handicap qui consiste à faire connaître un handicap aux personnes vivant avec ces type de personnes. Par ailleurs, cette législation vise aussi à rassembler les signes permettant de reconnaître un handicap aux yeux des autres. De ce fait, cliquez ici pour en savoir plus. Les personnes à mobilité réduite rencontrent un problème surtout au niveau de l’accessibilité mais par contre, des lois strictes et précises permettent de les aider. Cette loi qui régit le cours sur les pmr concerne en général l’aménagement des lieux fréquentés par ces personnes ainsi que les signalisations qui doivent y être mises en place.

Un fauteuil monte-escalier c’est quoi et comment ça marche ?

De façon naturelle, notre corps perd en autonomie au fil des années. Monter à l’étage et grimper chaque marche peut devenir difficile voire même impossible à un certain âge. Dans un cours sur les pmr, on vous explique que ces individus rencontre certaines difficultés et doivent disposer d’un fauteuil monte-escalier. C’est un système inventé pour permettre aux personnes handicapés d’avoir une meilleure accessibilité quand il s’agit de monter à l’étage. Pour un peu plus de confort, les plates-formes élévatrices sont aussi disponibles sur le marché afin de combler les besoins des utilisateurs en matière de fonctionnalité et de sécurité. La mise en place d’un fauteuil monte-escalier doit être effectué par des experts. Un guide métallique de simple ou de double rail est fixé sur les marches côté rampe tout en suivant la forme de l’escalier tournant ou droit. Un moteur se trouve sous le siège entrainant un pignon et sur le guide, une crémaillère est soudée. Un contrôle électronique du mouvement est combiné avec ce système afin de garantir une sécurité et une stabilité lors du montage. Le moteur sera alimenté par des batteries ou par un secteur. Pour guider, il existe une manette fixée sur l’accoudoir du siège. Une autre télécommande sans fil permet d’appeler ou de renvoyer le fauteuil monte-escalier.

Comment bien choisir son fauteuil pour monte-escalier ?

Avant d’acheter une chaise ou un fauteuil monte-escalier, il faut disposer de quelques notions. Certains points ne doivent pas être négligés lors de votre choix. En général, c’est le budget qui définit la possibilité mais il est préférable que ce soit le futur utilisateur qui choisit sa chaise monte-escalier. Tout d’abord, la chaise doit répondre aux normes européennes qui ont été exposées lors des cours sur les pmr. Cette norme vous fait part de différents critères. En ce qui concerne le domaine de la sécurité, une ceinture de sécurité doit être présente. La personne à mobilité réduite doit l’essayer et se rendre compte lui-même de l’efficacité de ce système de sécurisation. Pour éviter les accidents, la chaise doit être équipée d’une ou de plusieurs capteur d’obstacles. Ces capteurs permettent de stopper le déplacement du fauteuil en cas de situation imprévue. Afin de s’assurer de la disponibilité de l’appareil même lors des coupures de courant, il est fortement recommandé de choisir une chaise monte-escalier qui est doté d’une batterie. Afin de déterminer le poids supporté par la chaise, une mention de la charge maximale doit y être indiquée. Pour gérer la vitesse du déplacement, l’équipement doit être accompagnée d’une télécommande qui permet de régler la vélocité. On peut le trouver récemment sur les accoudoirs. Enfin, concernant le domaine d’installation du fauteuil, sa taille doit s’adapter à la forme de l’escalier. Ce dernier doit avoir une largeur de 65 cm au minimum pour garantir une bonne circulation.

Quels sont les différents types de monte-escalier ?

Tous les types d’escalier permettent l’installation d’un fauteuil monte-escalier. Actuellement, il existe une grande variété de monte-escalier sur le marché. Le choix d’une chaise dépend aussi en général du type de monte-escalier. En général la monte-escalier peut être tournante ou droite. D’une part, ce dispositif tournant s’adapte à la forme des escaliers. Le plus pratique pour les personnes à mobilité réduite est évidemment le fauteuil monte-escalier handicapé. Ce dernier est doté de toutes les fonctionnalités et des éléments relatifs au déplacement d’un handicapé que ce soit en fauteuil ou en plateforme. Le fauteuil roulant monte-escalier est aussi disponible pour les personnes qui ne peuvent pas quitter indépendamment leur fauteuil. Celui-ci permet de monter et de descendre des escaliers grâce à une plateforme. Un monte-escalier électrique est aussi disponible pour se protéger des coupures de courant. Ce type de monte-escalier possède une batterie qui peut l’alimenter.